L’électrophysiologie cardiaque

Introduction:L’électrophysiologie cardiaque est une sous-spécialité de la cardiologie qui s’occupe des troubles de la conduction électrique du cœur (i.e. trouble du rythme, arythmie cardiaque)

Généralité :

Normalement, le cœur bat à une fréquence régulière, afin d’apporter le sang aux poumons et au reste du corps. Le battement cardiaque débute avec une impulsion électrique qui nait dans la partie haute du cœur (l’oreillette droite), puis qui se dirige vers les cavités inférieures du cœurs (les ventricules) par les voies de conductions électriques.
Une arythmie est une situation durant laquelle le pouls cardiaque peut être trop lent, trop rapide ou survenir trop top. Elle peut être causée par un trouble de la conduction électrique, une anomalie structurelle du cœur ou des vaisseaux qui est acquise dès la naissance ou au cours de la vie. Sans un traitement adéquat, les troubles du rythme peuvent causer de nombreux problèmes tels qu’un malaise, une fatigue, une attaque cérébrale ou encore un arrêt cardiaque.

Comment se manifeste une arythmie ?
L’arythmie peut être présente tout le temps ou apparaître de façon intermittente. Certaines personnes ne ressentent rien du tout alors que d’autres perçoivent des symptômes uniquement à l’effort.
Les manifestations les plus courantes d’une arythmie sont:Le malaise avec ou sans perte de connaissance, les vertiges, l’essoufflement, la fatigue, l’insomnie, la gêne thoracique, la sensation d’un pouls trop rapide, trop lent, irrégulier ou manquant. Parfois, l’arythmie peut se manifester par un déficit neurologique. 

Quels types d’arythmies peuvent être diagnostiqués et traités?
• La fibrillation auriculaire est un trouble du rythme rapide et irrégulier qui prend naissance dans les cavités supérieures du cœur (les oreillettes)
• Le flutter auriculaire est un trouble du rythme qui se propage très rapidement et de façon organisée dans les cavités supérieures du cœur.
• La tachycardie supraventriculaire est une arythmie d’apparition brusque et régulière,  et qui provient des cavités supérieures du cœur.
• Le bloc de conduction est caractérisé par un pouls lent. Il se manifeste lorsqu’une ou plusieurs impulsions électriques ne sont pas conduites de façon adéquate depuis les cavités supérieures aux cavités inférieures du cœur.
• La tachycardie ventriculaire est un type d’arythmie potentiellement dangereux et qui prend naissance dans les cavités inférieures du cœur.  
• La mort subite est une perte de connaissance inattendue causée par une défaillance cardiaque et pouvant entrainer un décès.
• Le syndrome du QT prolongé est une anomalie de la conduction électrique du cœur qui peut causer des troubles du rythme rapides et dangereux.
• Le syndrome de Brugada est associé à une anomalie génétique qui peut augmenter le risque de troubles du rythme.
• Le syndrome de Wolff-Parkinson-White se manifeste par l’apparition brusque d’un pouls rapide et est causé par un faisceau de conduction accessoire.
• D’autres troubles du rythme peuvent se manifester durant la grossesse, lors de la prise de certains médicaments ou lors de l’atteinte d’une maladie systémique.

Comment diagnostique-t-on une arythmie?

Tout d’abord, en menant une anamnèse médicale détaillée et en faisant un examen clinique. Plusieurs examens paramédicaux peuvent être réalisés par la suite :
• Un bilan sanguin qui permet de doser entre autres la valeur de certaines électrolytes, hormones et enzymes.
• Un électrocardiogramme qui est un enregistrement de l’activité électrique de votre cœur.
• Une échocardiographie qui permet d’évaluer la fonction et la structure du cœur en utilisant les ultrasons.
• Une ergométrie qui permet d’évaluer la fonction cardiaque lors d’un effort
• Le Holter qui est un appareil portable permettant d’enregistrer le rythme cardiaque pendant 24 heures.
• Le R test, également un enregistreur d’arythmie qui peut se porter pendant plusieurs jours.
• Le R test implantable qui est un petit appareil qui est insérer sous la peau. Il permet d’enregistrer les troubles du rythme pendant une durée de 3 ans.
• LogRythmia qui est une application gratuite pour smartphone. Elle fait office de journal de bord et permet de documenter la durée, la quantité et la qualité des symptômes potentiellement induits par une arythmie
• Certaines montres connectées ou autres appareils portables qui ont la capacité d’enregistré un ECG pendant 30 secondes.
• Une étude électrophysiologique. Il s’agit d’un test dit “invasive”, où un plusieurs catheters sont introduits dans une veine de votre pli inguinal puis placé dans le coeur. Il permet de révéler les anomalies de la conduction cardiaque.

Comment traite-t-on une arythmie?

Several treatments and procedures are performed and include:
• Avec certains médicaments qui peuvent aider à mieux contrôler les troubles du rythme. Dans certaines situations, un médicament pour fluidifier le sang (une anticoagulation) est nécessaire pour prévenir une attaque cérébrale.
• En améliorant l’hygiène de vie. La perte pondérale, l’arrêt du tabagisme, la pratique régulière d’une activité physique et la diminution de la consommation d’alcool permettent de mieux contrôler certaines arythmies.    
• La cardioversion électrique.
Cette intervention permet au coeur de retrouver son rythme après un choc électrique.
• L’ablation par cathétérisme. Durant cette intervention, plusieurs cathéters sont insérés dans une veine de votre pli inguinal puis placés le cœur. Le cathéter d’ablation sera utilisé pour détruire les parties du cœur à l’origine de l’arythmie.
• Le pacemaker ou stimulateur cardiaque. Ce petit appareil envoie des impulsions électriques afin de permettre au cœur de maintenir une fréquence cardiaque physiologique. Il peut être placé sous la peau de votre poitrine ou directement dans votre cœur.
• Le défibrillateur intracardiaque. Cet appareil est capable de donner un choc électrique pour arrêter un trouble du rythme potentiellement dangereux.
• Le stimulateur cardiaque biventriculaire: ce pacemaker particulier permet d’améliorer la fonction d’un cœur affaibli. Cela s’appelle la resynchronisation cardiaque.

Contact:

Le Dr. TRAN peut vous recevoir à Lausanne ou sur la Riviera vaudoise

A Lausanne:
Centre cardiovasculaire de Lausanne
Rue du Grand-Chêne 8, 1003 Lausanne
Tel: +41 21 321 05 10
Fax: +41 21 321 05 19
Email: info@cvcl.ch  

A Vevey:
Centre médical Medbase
Rue des Moulins 1, 1800 Vevey      
Tel: +41 21 926 97 97  
Fax: +41 21 926 97 98      
Email: vevey@medbase.ch  

Le Dr. TRAN peut vous recevoir à Lausanne ou sur la Riviera vaudoise

Planifier un rendez-vous

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.